Chargement

réunir nature et culture, les pieds sur terre la tête en l'air

Devenez propriétaire de quelques cm² !

Bonjour à tous,

Voilà, nous y sommes ! Nous avons trouvé le bâtiment idéal en centre-ville de Lannion. Une vieille maison suffisamment grande pour héberger un resto, réunir des assos, accueillir les petits bouts et leurs parents, danser et pratiquer le yoga, recevoir des patients en individuel, apprendre à jardiner et à planter des graines… une maison assez grande pour pouvoir y installer son atelier d’art ou d’artisanat, pour y rassembler des ouvrages sur la permaculture et des poèmes d’Apollinaire, pour y créer, pour y rêver et pour y apprendre.
Voilà les premières esquisses pour que l’on puisse imaginer ensemble : plus de détails par ici !

Ce lieu de liberté est à portée de main. Si chacun d’entre nous mobilise son réseau, on peut vite rassembler les 300.000 euros nécessaires à l’achat et à la rénovation.
Si chacun de nous achète une part, nous créons un lieu commun qui permet aux personnes d’aujourd’hui de consolider leur activité professionnelle tout en répondant à des besoins urgents de vivre-ensemble et que nous pourrons léguer aux générations futures.
Pas de loyer à payer, seulement des charges à se partager et des outils à mutualiser (cuisine et potager pédagogiques, espaces de réunions, machines, etc). Ce sont autant de frais en moins qui permettront aux activités d’être accessibles au plus grand nombre !

Oui, être sociétaire est un acte militant, puisqu’il s’agit de devenir propriétaire de quelques centaines de cm² d’un bâtiment ouvert à tous où l’on peut construire des solutions qui concernent tout le monde : toutes les couleurs de peaux, toutes les origines, tous les âges de la vie, tous les porte-monnaies, toutes les capacités physiques et intellectuelles. Et en plus, l’impact aura des résonnances puisque la coopérative compte redistribuer ses bénéfices pour accompagner, essaimer ou valoriser d’autres initiatives.

« Ce futur, si nous voulons pouvoir y vivre, tout dépend d’abord de notre volonté de choisir une existence active. » Ivan Illich

Alors c’est le moment de bouger ! Si vous êtes porteur·se d’un projet qui a du sens et qui a besoin d’espace, peut-être que vous trouverez votre bonheur dans les 360m2 de cette belle maison lannionaise. Contactez-nous !
Si vous êtes futur·e·s bénéficiaires de ces espaces, vous êtes aussi acteur : ici, le citoyen fait partie de l’entreprise, les décisions sont prises ensemble. Vous pouvez participer à l’achat du bâtiment et être porte-parole de vos besoin en tant qu’individu, que consommateur·trice, parent ou voisin.

Un des grands chantiers de ce début d’année est bien-sûr de boucler le prévisionnel financier, pour rassurer l’ensemble des sociétaires, petits et grands, de la crédibilité du projet global. Pour le restaurant, Nicolas et Flora, futurs salariés, s’en chargent, mais pour ce qui est des autres activités qui peuvent être hébergées dans le lieu, il reste encore de nombreux points d’interrogation. Profitons-en ! C’est l’occasion d’inventer, de créer et de se rassembler !

Pour être justement plus accessibles et visibles, nous sommes en train de nous organiser pour faire une permanence en centre-ville de Lannion.

Mais pas seulement ! Les 13 et 14 octobre, Blaz an Douar sera à Rennes pour le Salon des Expérimentation et des Innovations solidaires organisé par Askoria, l’école des métiers de la solidarité. Nous y tiendrons un stand et nous présenterons le principe de la coopérative citoyenne et de l’autofinancement lors d’une conférence le samedi à 11h.
Il nous reste une place dans l’équipe, n’hésitez pas à nous informer si ça vous dit de venir avec nous.

Alors, c’est parti pour la rentrée !
Kenavo doc’h !


La campagne de souscription est lancée !

Bonjour à tous !

Blaz an Douar vous rencontre pendant l’été !

Sur les marchés et dans les cafés ! Ce samedi soir, nous présentions les saveurs du projet à l’Ecocentre. Nous remercions l’équipe de l’Ecocentre, les bénévoles et tous ceux qui ont fait preuve de curiosité et sont venus partager un repas ou un moment avec nous à la ferme !

C’était l’occasion de présenter les dernières avancées du collectif et de dévoiler les photos d’une belle bâtisse avec jardin exposé sud en plein centre-ville de Lannion. On imagine sans difficultés les spectacles et les ateliers en plein air au milieu des fruitiers et des buttes de permaculture ! On en a même profité pour faire un plan du futur restaurant !

Une nouvelle hypothèse ensoleillée et motivante qui nous permettrait de nous installer plus rapidement afin que vous puissiez agir concrètement !

Du coup, on a décidé de vous faire confiance ! Nous avons lancé notre campagne de souscription afin que vous, citoyens, usagers, bénéficiaires, fournisseurs, associations, entreprises, puissiez acquérir des parts de la future coopérative et faire de l’outil de travail, non pas la propriété de certains, mais un usage pour tous ! La souscription est d’une part minimum, fixée à 50€. Le bulletin et les détails de la souscription par ici !

C’est l’été, le moment idéal pour en parler à vos amis à l’apéro !

Pour tous ceux qui ont envie de savoir, de questionner et de comprendre le projet, rendez-vous le 10 août à 20h30 au Café Théodore, rue Marguerite Allain Faure à Trédrez-Locquémeau !

Pour être toujours plus à votre écoute, nous réfléchissons actuellement à la mise en place d’une permanence dans le centre-ville de Lannion afin de vous rencontrer et de répondre à toutes vos questions !

Bon été et à bientôt !

Les membres de Blaz an Douar


Le collectif est lancé !

Bonjour à tous !

Un grand merci à toutes les personnes présentes et à celles qui soutiennent le projet et n’ont pas pu venir !

Hier, l’aventure collective a démarré, ce qui veut dire qu’un lieu de partage consacré à l’expérimentation d’un monde meilleur peut vraiment naître.

Concrètement, une quarantaine de personnes de tous les âges s’est déplacée pour mieux connaître le projet. Une vingtaine de personnes différentes est sur le point de constituer les commissions pour aller plus loin, entrer dans les détails, comprendre les enjeux et trouver des solutions. Une trentaine de fiches d’adhésion a été emportée.

L’atelier sur les missions et les défis que Blaz an Douar aurait à relever a permis de situer le projet par rapport aux besoins et aux envies des participants. La synthèse ici !

Les commissions aujourd’hui ouvertes aux personnes intéressées sont les suivantes :

  • La Commission Éthique et Gouvernance pour réfléchir aux manières de prendre des décisions et d’animer les réunions. Pour l’instant, ce sont Chamie, Sylvie, Korentin, Toni, Laurence, Patricia, Carine et Flora qui sont inscrit·e·s.
  • La Commission Immeuble et Travaux pour la recherche de local, la coordination du cahier des charges et la gestion de la rénovation. Elle est composée aujourd’hui de Stéphane, Brian, Jean-Jo, Carine et Nico.
  • La Commission Finances et Administration qui doit consolider le modèle économique et rédiger les gros dossiers de recherche de financement. Pour l’instant, Chamie, Michel, Patricia et Flora sont inscrit·e·s.
  • La Commission Resto et Écologie qui va s’intéresser à l’organisation du restaurant, à la mise en place des circuits-courts dont celui des déchets-ressources et à la création d’un schéma trégorois d’alimentation durable (production-transport-conditionnement-consommation). Il y a du monde ! Laurence, Sylvie, Elsa, Pierrick, Carine, Corinne, Korentin, Dominique, Claire, Patricia et Timothée s’y sont inscrit·e·s.
  • La Commission Activités culturelles qui va définir le projet culturel dans son ensemble, la programmation pure et dure ainsi que les échanges entre les acteurs du lieu. Pour l’instant, Vanessa, Maëlle, Julien, Carine, Claire, Patricia et Timothée en feront partie.
  • La Commission Communication qui réfléchit à l’identité dul lieu, aux modes de transmission et au travail d’essaimage. Brian, Antoine, Toni, Antoine, Carine, Patricia et Nicolas ont choisi de s’y atteler.
  • Le Conseil d’Administration qui orchestre et valorise le travail des commissions. L’objectif est qu’il permette la plus grande représentativité des personnes engagées dans le projet. Il est à l’heure actuelle composé de Timothée, Flora et Nicolas mais ne demande qu’à grandir. Lors de la réunion, Vanessa et Patricia se sont inscrites sur la liste, leur candidature devra faire l’objet de la procédure établie dans les statuts de l’asso, mais les candidatures sont ouvertes et une personne de chaque commission serait bienvenue.
En parallèle des commissions une réflexion transversale doit aussi être menée sur le mode de sociétariat et de financement de la coopérative. Cette question est implicite à toute la viabilité du projet et doit tenir compte de l’avis du plus grand nombre.

Alors maintenant, comment procédons-nous ?

On peut prévoir un grand rassemblement festif, un samedi soir par mois, qui soit à la fois l’occasion de présenter le travail de chaque commission et de mieux se connaître.
On peut laisser à chaque commission le choix des modalités de réunion et prendre le temps de trouver les moyens les plus adaptés pour travailler ensemble.

Nicolas, Timothée et Flora sont disponibles en semaine pour aider à cette organisation et initier les nouveaux arrivants aux outils déjà mis en place.

Pour ce qui est de la communication autour du projet, d’autres dates sont à venir ! Nous comptons bien donner un coup de main à tous les Trégorois pour que des lieux transdisciplinaires germent un peu partout et rien de mieux que de présenter ce qui se fait à Lannion pour commencer à en parler !

Pour ce qui est du lieu place du Marchallac’h, une fois les fiches d’adhésions réceptionnées, nous écrirons une lettre proposant notre dernier prix d’achat. Cette lettre sera co-signée de tous nos noms, dans l’espoir que l’union de citoyens fasse effet de levier dans la négociation. Nous invitons toutes personnes connaissant bien l’immobilier et ayant de l’expérience dans ce type de négociation à s’inscrire dans la commission Immeuble & travaux.

Points techniques :

On retiendra qu’un débat mouvant trop statique n’est pas bon pour les jambes ! La prochaine fois, on n’oubliera pas les pauses et les discussions assises. N’hésitez pas à nous faire d’autres retours sur le mode d’animation. La réflexion sur l’émancipation et le respect des opinions passe en partie par la manière d’organiser les réunions.
Pour ce qui est des cartons de couleurs, on reste convaincus que c’est un moyen simple et intégrateur de faire savoir ce que pense l’assemblée, mais si ça ne vous a pas plu, ça nous intéresse !

Deux sweats ont été retrouvés dans la salle (voir la photo ci-dessus) : un sweat brique à coudière jaune, type sous-pull de rando et un sweat noir à peluche. Vous pouvez venir les chercher au 8 place du Centre à Lannion en nous contactant avant pour être bien sûrs que l’on y soit !

Merci encore et à très bientôt,

Blaz an Douar


Blaz an Douar - Coopérative citoyenne est sous licence Creative Commons :-)Licence Creative Commons